Echos des Paroisses

Pèlerinage

Journée de ressourcement du jeudi 5 octobre 2017

Echos de la journée de ressourcement du jeudi 5 octobre 2017

Thème de la journée : la communion et la fraternité

Cette journée était animée par l'abbé Mathias Smets que beaucoup connaissent car il avait été doyen à Flémalle.

Notre curé Honoré a introduit la rencontre en nous lisant un extrait de la première épître de Paul aux Corinthiens : 1 Cor. 12 v. 4 à 20, nous rappelant que nous formions un même corps, uni par un même esprit, que nous sommes chacun membre de ce corps, chacun avec ses dons y a sa place en commençant par le plus petit.

L'abbé Mathias nous a ensuite invités à faire mémoire du vécu de cette année en unité pastorale, faisant remarquer que toute critique devait être constructive. Il en est ressorti que les Eucharisties et les rencontres proposées ont été l'occasion de rencontres fraternelles.

Voici maintenant quelques points qui nous ont plus particulièrement touchés dans l'exposé de notre invité :

  • Ne rien faire seul : Jésus lui-même en effet était toujours en communion avec son Père et a toujours agi selon sa volonté. Il s'est choisi des disciples et cela après avoir prié … Pour nous aussi, rappelons-nous qu'il nous faut sans cesse nous soumettre à la volonté de Dieu et souvent nous avons tendance à décider sans l'avoir consulté !
  • C'est ensemble que nous devons témoigner de Jésus, relisons le début de la première épitre de Jean: « ..... Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons à vous aussi, afin que vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Et notre communion est communion avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. Et nous vous écrivons cela pour que votre joie soit complète. »
  • L'écoute est très importante dans nos réunions, dans nos rencontres : pour écouter, il faut se faire petit, se vider de soi-même, savoir perdre sa parole, son idée : si je suis plein de moi-même, convaincu que mon idée est la seule bonne, je serais incapable d'entendre ce que l'autre dit, j'aurais fermé la porte ! (=accepter de perdre ma parole pour accueillir celle de l'autre.)
  • Attention à ne pas dire des paroles qui ne construisent pas.
  • Importance de vivre ce qu'on sait, (passer de la tête au cœur), on sait que le Seigneur est là mais le vit on vraiment ? « Là ou deux ou trois sont réunis en mon nom, Je suis au milieu de vous. Y croyons-nous vraiment ?
  • Savoir que Jésus est venu pour sauver tous les hommes. Chacun est important, baptisé ou non.
  • S’il y a de la joie, c'est qu'il y a de l'amour. C'est un don de l'Esprit. Tout doit être fait dans l'amour : préparer le repas, décorer une salle de réunion ...
  • Il nous a parlé aussi de Marie, celle qui a vu et contemplé Jésus, celle qu'il nous a donné pour Mère du haut de sa croix, celle qui a dit oui sans condition. 
Pour nous, Mathias a vraiment été un instrument de Dieu, il nous a touchés et remplis de joie. Nous espérons pouvoir revivre encore souvent une telle rencontre.


Compte rendu du Triduum de Banneux 2017

Le pèlerinage liégeois des Malades à Banneux du 15 au 19 septembre a permis  à deux personnes malades et 4 bénévole de notre unité pastorale de vivre un temps privilégié d’un don de soi à l’autre, dans une réciprocité réconfortante et apaisante.

Une présence aimante est toujours comme une reconnaissance.

Le thème en était : «  Vivre la gratitude » animé par monseigneur Justen.

En voyant ces personnes, dont il s’agit pour la plus part de l’unique sortie de l’année, avec possibilité de rencontres, nous prenons conscience de la grâce reçue de Dieu, de pourvoir nous-même être autonomes. Nous servir de nos mains pour manger, écrire etc…marcher, nous déplacer, sans dépendre les uns autres. La maladie est une pauvreté.
 
La Vierge Marie attirait chacun à la source intercédant auprès de son Fils Jésus comme elle sut le faire aux noces de Cana, écoutant ses enfants qui l’imploraient non seulement pour eux mais pour tous nos frères humains. « Vous nous étiez présents au-delà de votre absence »
 
Cette année encore, nous avons recueilli des perles de bonheur. Oui, il y a plus de joie, à donner qu’à recevoir. Aussi, nous invitons chacun, selon vos possibilités, à rejoindre ce temps fort l’an prochain, et rendre visite aux Malades qui nous entourent là où nous sommes ; un groupe de visiteuses existe en notre unité pastorale.  On reçoit tout de ces pèlerins fragilisés, une marque de gratitude sincère, chaleureuse et cette joie-là surpasse le don de soi.
 
Ecoutons Jésus, nous redire : « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés »
 
 
Pour l’équipe
Pina 
Sr Monique 


Rencontre des visiteurs de malades 12 janvier 2014

Thème du jour ; approche des soins palliatifs

          Pour cette rencontre, nous étions une douzaine de personnes et nous avons commencé par un temps de prière, demandant à l’Esprit Saint de nous guider, en nous mettant à l’école de Marie.

          Pour nous introduire dans ce sujet délicat, Pina, Suzanne et Marie-Luce nous ont présenté deux situations qu’elles avaient mises en scène. La première avait pour objectif de nous montrer de toujours croire à la possibilité d’une relation quel que soit l’état de la personne rencontrée. Ici, une personne aphasique et confuse qui finit par accepter de communier.

          La deuxième nous a fait découvrir l’importance de rester en vérité dans la relation : la malade peut par son attitude vouloir nous dire quelque chose que nous ne voulons pas entendre. Dans notre histoire, la malade voulait parler de sa mort qui approchait mais sa fille inconsciemment n’arrivait pas à l’entendre ; l’infirmière comprenant le blocage, a proposé de rester seule avec la malade, ce qui a permis à celle-ci d’oser parler de sa souffrance, de se sentir comprise et cela l’a libérée !

          Une question nous vient suite à cette mise en scène : pourquoi évitons-nous de parler de la mort quand on perçoit une demande en ce sens ?

          Ces deux situations nous ont permis de partager, plusieurs d’entre nous ont vécu ou vivent encore des deuils difficiles, il y avait une bonne qualité d’écoute, ce qui nous a permis de nous sentir plus proches les unes des autres.

          Après cela nous avons abordé la définition officielle des soins palliatifs, ce qui a entrainé beaucoup de questions. Nous souhaitons donc, poursuivre cette réflexion et l’approfondir lors d’une prochaine rencontre, celle- ci aura lieu le jeudi 20 mars à 14h .

          Nous nous confions à votre prière car ce service est vécu en communion avec tous nos frères et sœurs de l’unité pastorale.


Récollection

Photo

Le mardi 1er octobre à ND Auxiliatrice
Récollection pour visiteurs de malades, catéchistes et autres….
 
Thème
« Tu es là au cœur de nos vies.
Jésus, Tu es le Chemin…
Suivre Jésus. Marcher à sa suite.
 »

 
Cette rencontre préparée et animée par Sœur Françoise et Anne-Marie Delvenne regroupait une vingtaine de personnes.
Nous avons été invitées à travers les événements de notre vie à chercher et exprimer comment Jésus était là, au cœur de notre vécu : présent dans Sa Parole, l’Eucharistie, la vie sacramentelle, la rencontre avec l’autre, nous rappelant cette Parole de Jésus dans l’Evangile de Matthieu au chapitre 25,40 «  … ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »
Dans ces temps de partage, l’écoute et la simplicité des témoignages fut un temps fort, sans oublier « les outils pédagogiques » des animatrices. Puis un temps de convivialité, lors d’un repas partagé, nous permit de faire connaissance les uns avec les autres.
Ce fut une journée de croissance humaine et spirituelle où l’Unité pastorale et Monsieur le Curé nous étaient présents au-delà de leur absence, par la prière !
Un souhait : renouveler cette expérience 2 ou 3 fois l’an prochain…
 
L’équipe pastorale


la fête des baptisés

Une bonne trentaine d’enfants et de jeunes, quelques parents, catéchistes et adultes de nos cinq communautés se sont retrouvés le samedi 21 septembre à St Rémy. Tous se sont bien amusés à réaliser les épreuves variées du jeu sur l’amitié. Le groupe s’est étoffé au fur et à mesure : nous étions une soixantaine à célébrer joyeusement l’eucharistie de la fête de St Matthieu avant de déguster un abondant goûter de pâtisseries « maison » apportées par les uns et les autres. On recommencera !

MERCI  à tous ceux qui ont préparé et répondu présent à l’invitation !


Restauration du Christ Rue voie des vaux

Christ

Le christ de la rue Voie des Vaux à repris sa place le 19 juin 2013 après avoir été restauré par les services de la commune de Montegnée.